Catégorie : Non classé

Repas des Fêtes pour hommes et femmes

en situation de vulnérabilité

Québec, le 2 novembre 2022 – C’est le 18 décembre prochain qu’aura lieu la 9e édition de l’Archidon, un repas des Fêtes offert à près de 250 personnes en situation d’itinérance fréquentant le refuge Lauberivière. Cette année, l’événement revient sous sa forme originale, ce qui n’avait pas pu être le cas lors des deux dernières éditions. C’est donc avec beaucoup de fébrilité que toute l’équipe se prépare à accueillir ses invités à bras ouverts.« L’Archidon représente pour nous la symbolique parfaite du partage et de la bienveillance. Nous tentons d’offrir un peu de répit aux gens dans le besoin pendant cette période souvent plus difficile pour eux », dit avec émotion François Nolin, fondateur d’Archibald Microbrasserie.

Une inestimable collaboration des partenaires

De nombreux partenaires soutiennent la cause avec cœur et c’est grâce à leur précieuse collaboration que l’événement est rendu possible. Depuis la première édition, le Réseau de transport de la Capitale (RTC) assure le transport des invités par bus en les conduisant de la Maison de Lauberivière jusqu’à l’Archibald Sainte-Foy. Au retour, les participants reçoivent un sac cadeau, une commandite de plusieurs partenaires.Pour la fidèle clientèle, il est important de noter que lors de cette journée spéciale, le restaurant Archibald de Sainte-Foy sera fermé durant l’événement afin que les invités d’honneur puissent y vivre un moment unique. La réouverture régulière aura lieu en fin de journée (heure à confirmer). 

Employés, représentants des médias et du monde des affaires : une généreuse attention

L’Archidon reçoit le support de plusieurs de ses employés ainsi que de nombreuses personnalités publiques à chaque édition. Ces derniers font don de leur temps et assurent un accueil chaleureux et un service exceptionnel auprès des convives. En effet, ils seront sur place en aidant au bon déroulement du service aux tables.

1 $ pour chaque burger au menuTout au long du mois de novembre, à l’achat d’un burger dans un restaurant Archibald de Québec, Trois-Rivières ou Blainville, 1 $ sera remis à divers organismes œuvrant dans ces régions.Les succursales Archibald de Québec soutiendront le refuge Lauberivière qui accueille les personnes en situation de vulnérabilité.

Le bonheur de partager, c’est ce qui motive chaque personne impliquée dans ce grand acte de générosité. Faites partie de ce grand mouvement rassembleur en vous offrant un délicieux burger pendant le mois de novembre. Aidez-nous à propager la magie du temps des Fêtes.

À PROPOS D’ARCHIBALD
Dès son ouverture en 2005, la première microbrasserie Archibald à Lac-Beauport est devenue un endroit des plus fréquentés, tant pour son ambiance et sa cuisine que pour ses bières brassées à Québec. En 2009, la microbrasserie établit un premier centre d’enfûtage et d’encannage pour desservir le marché de la restauration et de la vente au détail. Elle devient la première microbrasserie québécoise à offrir ses bières en canettes de 473 ml. En 2011, Archibald ouvre un deuxième restaurant à Sainte-Foy qui connaît un succès instantané. À l’été 2012, afin de répondre à la demande grandissante, une nouvelle brasserie d’une superficie de 15 000 pieds carrés ouvre ses portes à Val-Bélair. En 2013 et 2014, Archibald ouvre deux autres restaurants, cette fois à l’Aéroport international Montréal-Trudeau et à Trois-Rivières. En 2018 s’ajoute un nouveau restaurant à Blainville au cœur des SmartCentres avec une superficie de 8 500 pieds carrés. En 2020, un troisième Archibald voit le jour dans la région de la Capitale nationale, et ce, au cœur du Quartier Petit-Champlain, qui accueille plus de 3 millions de visiteurs chaque année. Les bières Archibald sont maintenant disponibles dans quelque 6 000 points de vente partout au Québec. Archibald compte six restaurants dans les villes de Québec, Trois-Rivières et Montréal, employant ainsi près de 600 personnes. 

– 30 –

Bilan de la collecte d’équipements sportifs
Une action d’éclat qui surpasse toute attente

Québec, le 13 octobre 2022 – C’est le 30 septembre dernier que se terminait l’édition 2022 de la collecte d’équipements sportifs et les dons amassés ont fait de l’événement une réussite retentissante. Charlesbourg Toyota et Kia Beauport sont fiers d’avoir recueilli près de 3 000 équipements qui ont été remis à la collectivité en collaboration avec le centre communautaire Le Pivot.

« Les retombées ont totalement dépassé nos attentes, nous sommes impressionnés par l’immense générosité des gens et sommes sincèrement reconnaissants du nombre record de dons reçus », souligne Marc Tardif, propriétaire des deux concessionnaires.

L’ancien joueur des Nordiques de Québec nous partage que son enfance et la situation jadis modeste de sa famille nourrissent sa motivation à supporter les jeunes moins fortunés de Québec. « Aider les jeunes d’aujourd’hui, à mon tour, c’est ça l’objectif. Ça me fait chaud au cœur parce que ça me ramène soixante ans en arrière en me disant que je suis passé par là », mentionne-t-il lors d’une entrevue donnée au cours du mois de septembre dernier.

Grâce au centre communautaire Le Pivot, qui assure la distribution des équipements donnés, les divers articles sportifs sont maintenant disponibles.

Le comptoir Accèsports de la Ressourcerie du Quartier est situé dans le centre de loisirs Ulric-Turcotte situé au 35, rue Vachon à Beauport.

« Le comptoir a pour mission de favoriser un mode de vie actif chez les jeunes en leur donnant accès à ces équipements gratuitement, leur permettant ainsi de participer aux activités de leur quartier. On remercie de tout cœur Charlesbourg Toyota et Kia Beauport pour l’organisation de cette collecte qui arrive à point puisque Le Pivot célèbre ses 40 ans », indique Richard Moisan, adjoint à la direction à la vie communautaire pour Le Pivot.

MailChimp_image rectangulaire_dans le corps du montage (1)

De gauche à droite: Richard Moisan, adjoint à la direction à la vie communautaire pour Le Pivot, Mathieu Rochette, directeur général des ventes Kia Beauport, Sébastien Drouin, directeur propriétaire chez Sports Experts de Beauport, Benoît Bouchard, gagnant du 1 000$ offert parmi les donateurs et Jean-Samuel Grenier, directeur général des ventes Charlesbourg Toyota. 

En terminant, soulignons que depuis 10 ans, c’est plus de 8 000 équipements qui ont été remis. Cette éclatante réussite met la table pour la prochaine édition de la collecte qui aura lieu l’année prochaine, restez à l’affût !

À PROPOS DE CHARLESBOURG TOYOTAEn affaire depuis 25 ans, Charlesbourg Toyota accompagne ses clients dans leur parcours d’achat d’un véhicule. L’entreprise est impliquée dans sa communauté avec plusieurs actions qui font une différence auprès de la population. On retrouve le concessionnaire dans l’arrondissement de Charlesbourg au 16 070, boulevard Henri-Bourassa à Québec.

À PROPOS DE KIA BEAUPORTDepuis plus de 10 ans, Kia Beauport accompagne sa fidèle clientèle dans l’arrondissement de Beauport. Jeunes familles, étudiants, consommateurs branchés et audacieux trouveront la Kia la mieux adaptée à leur style de vie. La concession a pignon sur rue au 304, rue Seigneuriale, Québec.

À PROPOS DE L’ORGANISME LE PIVOTLe centre communautaire Le Pivot est un milieu de vie qui favorise l’épanouissement de l’individu et de la collectivité à partir des besoins et des ressources du milieu. Fréquenté par des milliers de personnes chaque année, Le Pivot supporte et encadre les initiatives des gens d’ici, créant ainsi un lieu d’appartenance pour la communauté.

– 30 –

Exposition sur l'imaginaire d'Omer Parent,
fondateur de l'École d'art de l'Université Laval

Québec, mardi le 11 octobre 2022 – La Ville de Québec invite les citoyens à découvrir sa nouvelle exposition intitulée Laisse la fenêtre ouverte : incursion dans l’imaginaire créatif d’Omer Parent, à la Maison Hamel-Bruneau.L’exposition a été créé en marge du 50e anniversaire de l’École d’art de l’Université Laval, que Parent a lui-même fondée. L’Université s’est d’ailleurs jointe au commissaire Sébastien Hudon afin de collaborer au contenu et de rendre hommage à l’œuvre plurielle de l’artiste. 

Salle 5 de l’exposition montrat le Tryptique C -1 , 1973 | Baguettes de bois peintes à l’acrylique sur panneau dur.

Collections de l’Université Laval, Succession Omer Parent (L.BAp.206)Crédits photo : Ville de Québec

Pionnier de la modernité artistique

Omer Parent, qui a vécu de 1907 à 2000, a été tour à tour peintre, photographe, cinéaste, graphiste publicitaire et décorateur pour les grands magasins montréalais. Puis, de retour dans la capitale, où il s’est établi, il a été successivement professeur et directeur de l’École des beaux-arts de Québec, avant de devenir le directeur fondateur de l’École des arts visuels de l’Université Laval (renommée ensuite École d’art). 

Grâce à un corpus majoritairement inédit, l’exposition permet une incursion dans l’imaginaire créatif de ce pionnier de la modernité artistique québécoise. Né à Québec, Omer Parent a traversé, avec son œuvre foisonnante et son activité pédagogique remarquable, la presque totalité du 20e siècle. 

Gratuite pour tous, l’exposition est présentée à la Maison Hamel-Bruneau située au 2608, chemin Saint-Louis. Elle est ouverte aux visiteurs du mercredi au dimanche, de 13 h à 17 h, jusqu’au 18 décembre 2022.

Pour plus de renseignements, les citoyens peuvent consulter le site Web des Maisons du patrimoine ou appeler au 418 641‑6280.

Crédits photo image d’entête : Ville de Québec

– 30 –

ARCHIBALD REMET 20 000 $ À LA FONDATION MICHEL-SARRAZIN

Québec, 5 octobre 2022 – L’automne est synonyme de générosité pour Archibald Microbrasserie qui renouvelle son implication auprès de la Fondation Michel-Sarrazin. Mardi dernier, un montant de 20 000 $ a été remis pour soutenir financièrement l’ensemble de l’œuvre Michel-Sarrazin, soit la Maison, le Centre Bonenfant-Dionne, la formation et l’enseignement ainsi que la recherche. Ce geste bienfaisant revêt un caractère personnel pour l’équipe d’Archibald qui rend ainsi hommage à Denys Falardeau, copropriétaire du restaurant Archibald Sainte-Foy. Ce dernier a séjourné à la Maison Michel-Sarrazin suite à l’annonce de son cancer qui l’a emporté en 2015.

Photo d’archive. De gauche à droite : François Nolin, Denys Falardeau, Jean Cabral et Ivan Waddell.

« Difficile de croire que ça fait déjà huit ans que nous faisons cette levée de fonds. Il me semble que c’était hier que Denys nous a appris qu’il était atteint d’un cancer incurable. Comme il était impliqué depuis longtemps auprès de la Fondation, nous avons pris le relais en créant une bière à son effigie pour aider à notre manière », confie François Nolin, fondateur d’Archibald.


Au cours des dernières semaines, plusieurs personnes se sont portées acquéreur de la désormais célèbre Ti Phonse, vendue au coût de 100 $ la caisse de 24 canettes.

UN PEU D’HISTOIRE

Ce brassin spécial est en fait une référence au passé de l’homme d’affaires qui a marqué l’histoire de la restauration.

Ti Phonse, c’est le surnom que Denys, fils d’Alphonse, a porté pendant toute sa jeunesse alors qu’il évoluait au hockey sur les patinoires de son village. Une époque heureuse de sa vie et une passion qui a même mené ce grand sportif jusqu’au camp d’entraînement des Rangers de New York.

En terminant, notons qu’Archibald Microbrasserie remet 100 % du montant de la vente de la Ti Phonse à la Fondation. En huit ans, c’est plus de 113 000 $ qui ont été versés pour adoucir les épreuves que vivent ceux et celles qui passent par la Maison Michel-Sarrazin dont la mission est de soutenir, accompagner et célébrer la vie, même jusqu’à la fin.

De gauche à droite: Ivan Waddell (Directeur général Archibald Sainte-Foy), Céline Drouin (Directrice Générale Fondation Michel Sarrazin), François Nolin (Fondateur Archibald) et Catherine Gagnon (Conjointe de Denys).

À PROPOS D’ARCHIBALD

Dès son ouverture en 2005, la première microbrasserie Archibald à Lac-Beauport est devenue un endroit des plus fréquentés, tant pour son ambiance et sa cuisine que pour ses bières brassées à Québec.
 
En 2009, la microbrasserie établit un premier centre d’enfûtage et d’encannage pour desservir le marché de la restauration et de la vente au détail. Elle devient la première microbrasserie québécoise à offrir ses bières en canettes de 473 ml.
 
En 2011, Archibald ouvre un deuxième restaurant à Sainte-Foy qui connaît un succès instantané. À l’été 2012, afin de répondre à la demande grandissante, une nouvelle brasserie d’une superficie de 15 000 pieds carrés ouvre ses portes à Val-Bélair.
 
En 2013 et 2014, Archibald ouvre deux autres restaurants, cette fois, à l’Aéroport international Montréal-Trudeau et à Trois-Rivières.
 
En 2018 s’ajoute un nouveau restaurant à Blainville au cœur des SmartCentres avec une superficie de 8 500 pieds carrés.

 
En 2020, un troisième Archibald voit le jour dans la région de la Capitale nationale, et ce, au cœur du Quartier Petit-Champlain, qui accueille plus de 3 millions de visiteurs chaque année.
 
Les bières Archibald sont maintenant disponibles dans quelques 6 000 points de vente partout au Québec.
 
Archibald compte six restaurants dans les villes de Québec, Trois-Rivières et Montréal, employant ainsi près de 600 personnes. 

– 30 –

MARIE DOOLEY EN MODE TABLEAUX
La designer imagine et signe une collection de toiles textiles.

Québec, 21 septembre 2022 – Dévoilée aujourd’hui sans détour, la nouvelle collection de tableaux MARIE DOOLEY a tout pour épater la galerie. Iconiques et vibrantes, ces toiles ont été littéralement pensées pour pimper votre espace. Diverses formes graphiques cousues constituent le fil conducteur de cet assemblage qui se décline en plusieurs modèles.

Priorisant l’abstrait, ces tableaux inspirés du style Modern Art sont montés sur cadres de bois et exploitent le courant minimaliste tantôt en noir et blanc, tantôt dans une explosion de couleurs. 

« Un beau matin, je me suis levée avec cette envie de créer des tableaux avec les tissus que j’emploie pour les produits textiles de ma ligne maison. Rapidement, l’idée d’en faire une collection s’est imposée. Je suis si heureuse de faire découvrir ces étoffes qui sont donc devenues des cadres décoratifs », raconte Marie Dooley. 

Offerts en différents formats et à prix accessibles, les tableaux habillent vos murs de texture et apportent une touche artistique très trendy.

. « Dans la chambre, au-dessus du canapé du salon, de la console de l’entrée ou du buffet de la salle à dîner, je crois que les toiles ajoutent une aura d’optimisme et de dynamisme », explique la créatrice dont l’objectif est de transformer en un clin d’œil l’intérieur de ceux qui sont en quête d’originalité. Tout cela sans compter qu’une toile de tissu possède des propriétés acoustiques qui permettent d’amoindrir considérablement la propagation du son. 

En s’invitant sur vos murs, MARIE DOOLEY réitère une fois de plus sa fibre créative. Il faut dire que cette artiste phare a toujours eu l’œil pour les belles choses. Inlassablement guidée par sa passion pour le textile, elle l’utilise cette fois en imaginant des tableaux aussi ludiques que magnifiques. Soulignons finalement qu’en plus d’être sous le charme de cette nouveauté, vous pourrez être fiers d’encourager l’économie locale tout en ajoutant de la beauté dans votre espace de vie.   

À PROPOS DE MARIE DOOLEY 

Depuis toujours à la tête de sa marque éponyme, Marie Dooley a d’abord été designer de mode. Pendant 25 ans, elle a sublimé de mille et une façons remarquées par les Québécoises qui franchissaient le seuil de sa boutique. Depuis maintenant sept ans, cette amoureuse du tissu se consacre aux produits textiles pour la maison et les distribue à la grandeur du pays. Aujourd’hui, elle ajoute une nouvelle collection à sa gamme maison et c’est l’art abstrait qui devient son terrain de jeu.

– 30 –

CHAUSSURES PORTOFINO POURSUIT SON ASCENSION
AVEC UNE NOUVELLE MARQUE
Cuir de cactus et cuir écologique pour définir la mode

Québec, 20 septembre 2022 – Ecofino est née du désir de créer des chaussures de cuir confortables et durables sans faire de dommages à l’écosystème et aux animaux. Cette initiative permet à Chaussures Portofino de se démarquer avec une marque Eco Fashion qui allie aisance et style. C’est en gardant en tête l’importance de réduire les impacts environnementaux négatifs que l’entreprise lance sa première collection en cuir de cactus.

« Notre démarche écologique était déjà entamée depuis quelque temps quand l’opportunité de fabriquer des chaussures à partir du cuir de cactus est arrivée. Cette matière a de quoi impressionner puisque c’est le premier matériel organique hautement durable et écologique au monde », explique Myriam Labrecque, spécialiste au développement de la marque de Chaussures Portofino.

Les cactus qui servent à produire ce type de cuir sont cultivés au Mexique. Sur place, seulement les feuilles qui sont considérées comme matures sont utilisées. Aucun dommage n’est causé au cactus en soi. « Notre collection DESERTO est déjà composée de quelques modèles de chaussures et de bottes disponibles dans plusieurs couleurs. Nous conceptualisons les créations ici à Québec et c’est une entreprise familiale en Espagne qui les fabrique. Nous travaillons avec la même équipe pour nos marques Glamille et Portofino », mentionne Myriam Labrecque.

En plus du cuir de cactus, les collections d’ECOFINO offrent aussi quelques paires fabriquées avec du véritable cuir écologique. Dans ce cas, le tannage reste 100 % naturel et végétal grâce à une nouvelle technique, ce qui en fait des chaussures 100 % recyclables. De plus, notons que les matériaux utilisés proviennent de fournisseurs qui respectent de hauts standards environnementaux.

Ecofino est loin de s’arrêter là dans son engagement environnemental puisque 1 % des ventes est remis à la fondation 1% for the Planet. En adoptant la nouvelle marque de chaussures Ecofino, on a enfin trouvé une entreprise qui travaille pour le bien de notre planète sans lésiner sur le confort et le style. 

À PROPOS D’ECOFINO
Ecofino est une marque québécoise Eco Fashion qui priorise le confort et la durabilité en s’engageant à offrir des chaussures faites de cuir écologique. En plus de cette spécificité, l’entreprise innove avec ses chaussures faites en cuir de cactus, le premier matériel organique hautement durable et écologique au monde. Ecofino est la troisième marque, après Glamille, développée par Chaussures Portofino, en affaire depuis plus de 60 ans.

– 30 –

Saint-Michel-de-Bellechasse, 15 août 2022 – Originaire de Lévis, Marcel Leboeuf propose au public des histoires puisées à travers ses quarante ans de carrière de comédien, de conférencier et d’improvisateur.  C’est avec tendresse et humour qu’il partage sa vision des choses.

Marcel Leboeuf a fait appel au metteur en scène Luc Senay pour théâtraliser ce spectacle dans lequel il se confie au public avec un malin plaisir de confondre réalité et fiction. Pour finir l’été en beauté, vous devez découvrir Le curieux destin d’Marcel du 25 août au 3 septembre à 20 h les jeudis, vendredis et samedis.

L’expérience du Théâtre Beaumont-St-Michel

  • Le plaisir d’assister à un spectacle de qualité dans une salle confortable, climatisée et dont l’air est en permanence sanitarisé. 
  • Profiter des lieux et du site à 5 minutes de 3 des plus beaux villages du Québec : Beaumont / Saint-Michel / Saint-Vallier.
  • Le bar sera ouvert dès 18 h 30.

Cet été, sur la route 132, à 20 minutes des ponts de Québec, c’est au Théâtre Beaumont-St-Michel que le public pourra revivre de purs moments de joie et de détente. Soyez au rendez-vous ! Cette relance n’aurait pas pu se réaliser sans les nombreux partenaires et collaborateurs que l’équipe de direction remercie chaleureusement.

Pour de plus amples détails sur Le curieux destin d’Marcelconsultez le site web du Théâtre.

– 30 –

Lac-Beauport, le 20 juin 2022 –  C’est après avoir investi près d’un million de dollars qu’Archibald Lac-Beauport rouvre grand ses portes à sa fidèle clientèle à la suite de quelques semaines de fermeture complète.

Archibald a profité de la fin du printemps pour rénover avec un décor entièrement revitalisé, mais répondant toujours à ses propres valeurs. La signature festive et décontractée demeure inchangée, respectant ainsi l’ambiance de style chalet réconfortant. Pour ses rénovations, la direction a fait appel à son alliée Line Boivin, designer des restaurants Archibald depuis les tous débuts. Madame Boivin et les Constructions Solam ont travaillé de pair, gardant en tête le facteur écoresponsable afin de recycler un grand pourcentage du bois et certains autres matériaux de l’ancien décor.

« Nous ne voulions pas simplement jeter et recommencer. Il était important de respecter ce qui a façonné l’ADN d’Archibald. Le premier restaurant a ouvert en 2005 avec un concept novateur. Le temps a filé à la vitesse de l’éclair et 17 ans plus tard, l’heure était venue de rénover. En modernisant le décor, nous voulions épater les clients et clientes, mais aussi leur assurer que l’ambiance, la nourriture et les spectacles n’ont pas changé et sont là pour rester », indique François Nolin, président fondateur d’Archibald.

Cette métamorphose met toujours en lumière les éléments de la forêt québécoise, tels que les grands pins, les lacs et les montagnes comme source d’inspiration. Pour voir la nature sous son plus beau jour, c’est au célèbre photographe animalier de Québec, Jean-Simon Bégin, qu’a été confié le renouvellement des images exposées en restaurant.

Le bar, toujours au centre de l’attention, est agrandi, permettant d’accueillir quelques convives de plus, mais également de servir davantage de bières Archibald. Rappelons qu’Archibald élabore encore des brassins au restaurant de Lac-Beauport.
L’innovation ne prend pas de pause même après ces rénovations. Au niveau des saveurs et des découvertes, ce laboratoire est l’occasion pour l’équipe de brasseurs de créer des bières qui se démarquent.

La clientèle est donc la bienvenue dès maintenant, pour s’offrir un bon moment de détente tout en profitant de l’été et pour redécouvrir le restaurant de Lac-Beauport qui représente le cœur d’Archibald.

Crédit photos: Pub photo, Claude Mathieu.

À propos d’Archibald Microbrasserie

Dès son ouverture en 2005, la première microbrasserie Archibald à Lac-Beauport est devenue un endroit des plus fréquenté, tant pour son ambiance et sa cuisine que pour ses bières brassées à Québec.
 
En 2009, la microbrasserie établit un premier centre d’enfûtage et d’encannage pour desservir le marché de la restauration et de la vente au détail. Elle devient la première microbrasserie québécoise à offrir ses bières en canettes de 473 ml.
 
En 2011, Archibald ouvre un deuxième restaurant à Sainte-Foy qui connaît un succès instantané. À l’été 2012, afin de répondre à la demande grandissante, une nouvelle brasserie d’une superficie de 15 000 pieds carrés ouvre ses portes à Val-Bélair.
 
En 2013 et 2014, Archibald ouvre deux autres restaurants, cette fois à l’Aéroport International Montréal-Trudeau et à Trois-Rivières.
 
En 2018 s’ajoute un nouveau restaurant à Blainville au cœur des SmartCentres avec une superficie de 8 500 pieds carrés.
 
En 2020, un troisième Archibald voit le jour dans la région de la Capitale nationale, et ce, au cœur du Quartier Petit-Champlain qui accueille plus de 3 millions de visiteurs chaque année.
 
Les bières Archibald sont maintenant disponibles dans quelques 6 000 points de vente partout au Québec.
 
Archibald compte 6 restaurants dans les villes de Québec, Trois-Rivières et Montréal, employant ainsi près de 600 personnes. 

LES RESTAURANTS

Archibald Lac-Beauport
1021, boulevard du Lac, Lac-Beauport
Archibald Duplessis
1240, autoroute Duplessis, Québec
Archibald Petit-Champlain
40, rue du Marché-Champlain, Québec
Archibald Montréal
Aéroport International Montréal-Trudeau, 975, boulevard Roméo-Vachon N, Dorval
Archibald Trois-Rivières
3965, rue Bellefeuille, Trois-Rivières
Archibald Blainville
1345, boulevard Michèle-Bohec, Blainville

Land Back - la Biennale d'art contemporain autochtone en exclusivité à Québec

Québec, le mercredi 18 mai 2022 – La Ville de Québec invite les citoyens à découvrir l’exposition intitulée Land Back, produite par la Biennale d’art contemporain autochtone (BACA). Cette sixième présentation de la Biennale se déploie dans huit lieux à travers la province, dont un seul à Québec : la Maison des Jésuites de Sillery.

L’exposition accueille les œuvres des artistes autochtones Carey Newman, Jacob Meders, Roxanne Charles-George, Pat Kane et Lisa Jackson. Le commissaire, M. Michael Patten, a participé à de nombreuses expositions individuelles et collectives à l’échelle nationale et internationale, en tant qu’artiste et administrateur. 

Retour à la terre

Le rapport à la terre et le déracinement font partie intégrante de l’exposition. Depuis des siècles, les peuples autochtones ont préservé la biodiversité, malgré la croissance continue de la population humaine. 

Si Land Back se veut un appel à l’action, un retour d’équité sur un territoire dérobé, il permet aussi de s’ouvrir à un certain questionnement. Comment pouvons-nous protéger au mieux la biodiversité, les terres et les eaux? Le savoir autochtone est ancré dans la durabilité, la conservation et la réciprocité avec la terre. Comment ce savoir est-il partagé, célébré et exprimé dans les pratiques artistiques actuelles? 

Gratuite pour tous, l’exposition est présentée à la Maison des Jésuites de Sillery, située au 2320, chemin du Foulon. Elle est ouverte aux visiteurs du mercredi au dimanche, de 13 h à 17 h, jusqu’au 20 novembre 2022. En période estivale, l’ouverture sera prolongée du mardi au dimanche, de 11 h à 17 h.

Pour plus de renseignements, les citoyens peuvent consulter le site Web de la Biennale d’art contemporain autochtone, le site Web des Maisons du patrimoine ou appeler au 418 654‑0259.

www.maisonsdupatrimoine.com

– 30 –

Québec, 12 mai 2022 – En 30 ans dans l’industrie du meuble, Josée Ouellet et Pierre Paradis, copropriétaires d’Au Loft, relèvent un nouveau défi avec l’agrandissement de leur magasin situé à Place Sainte-Foy. Ce nouvel espace permettra d’augmenter la superficie de la boutique de 20 %, passant ainsi à 5 100 pieds carrés. Le local sera utilisé pour accueillir une nouvelle collection de meubles d’extérieur et se retrouvera face à celui dans lequel le magasin s’est établi en novembre 2020.

S’APPROPRIER L’EXTÉRIEUR DE SON ENVIRONNEMENT

L’idée de se lancer dans cette nouvelle aventure est née lors d’un voyage d’affaires au cours duquel l’équipe a assisté à une exposition commerciale sur les nouvelles tendances de l’industrie. C’est pendant cet événement que le groupe est tombé sous le charme d’une nouvelle collection d’ameublement estivale. « Quand nous sommes revenus, nous avons tout de suite imaginé une expansion pour Au Loft. Une opportunité d’agrandissement s’est présentée au même moment, ce qui nous a permis d’aller de l’avant pour ce projet », raconte Pierre Paradis, copropriétaire d’Au Loft.  

Le marché de l’ameublement extérieur est en pleine expansion, un effet lié à ce que nous vivons depuis le début de la pandémie. Les gens ayant la chance d’avoir un terrain, qu’il soit petit ou grand, ont pris la décision de s’offrir un espace de qualité afin de pouvoir profiter du beau temps dans le confort de chez-soi.

« Il y a également plusieurs bénéfices à exploiter l’extérieur de notre environnement de vie. En effet, lorsqu’on passe du temps dehors, il est prouvé que ce lien nous apaise et nous détend », ajoute Monsieur Paradis.  Effectivement, selon certaines études, les bienfaits d’être à l’extérieur pendant au moins 20 minutes par jour permettent notamment d’augmenter notre niveau de vitalité, mais aussi de réduire le cortisol, l’hormone du stress.

Sans titre (16)

NOUVEAUTÉS

Au centre de cette collection, on retrouve des produits créés par des Québécois qui connaissent bien les conditions météorologiques d’ici.

« Nous sommes vraiment fiers d’arriver avec ce vent de fraîcheur pour meubler les espaces terrasse des clients en leur proposant des produits de conception québécoise. La légèreté et le confort seront définitivement au rendez-vous. Les clients pourront se procurer des sofas, des modulaires, en passant par les chaises longues jusqu’aux fauteuils », précise Josée Ouellet, copropriétaire d’Au Loft.

Les meubles de cette collection se démarquent également par leur confection : ils sont fabriqués avec des cadres en aluminium de qualité commerciale, les tissus imperméables sont traités pour éviter la décoloration due à l’exposition au soleil et ils sont confectionnés à partir de mousse de haute densité.

L'ÉTÉ, C'EST 93 JOURS POUR PROFITER DE LA BELLE SAISON

Afin de vivre à fond chacune de ces journées estivales, Pierre et Josée d’Au Loft ont travaillé fort pour nous dénicher du nouveau. De plus, si l’on en croit les spécialistes de la météo, l’été 2022 sera chaud au Québec. Nous aurons sans doute besoin de protéger notre peau sous un magnifique parasol. Allez découvrir les parasols de l’entreprise australienne Basil Bangs pour agrémenter votre patio. Le soir venu, pour prolonger les chaudes soirées, l’équipe a fait une belle trouvaille avec les lanternes Synergy qui sont munies de haut-parleurs et d’un seau à glace. Finalement, on peut dire qu’on a trouvé notre complice afin de vivre un été de rêve.

À PROPOS

Au Loft distribue des produits recherchés en provenance des quatre coins du monde capables de répondre à tous les styles de vie. Que ce soit la literie naturelle de l’Europe occidentale ou encore les textiles raffinés de l’Autriche, Au Loft est la nouvelle référence déco. Constamment à la recherche des plus belles confections, l’entreprise familiale est déterminée à améliorer votre style de vie et votre confort en vous offrant des produits raffinés et de qualité supérieure. Les designers sélectionnent avec grand soin les produits que l’on retrouve en ligne ou en magasin, selon des critères établis depuis trente ans.

– 30 –

Archivé par mois