Category: Communiqués

Lac-Beauport, le 20 juin 2022 –  C’est après avoir investi près d’un million de dollars qu’Archibald Lac-Beauport rouvre grand ses portes à sa fidèle clientèle à la suite de quelques semaines de fermeture complète.

Archibald a profité de la fin du printemps pour rénover avec un décor entièrement revitalisé, mais répondant toujours à ses propres valeurs. La signature festive et décontractée demeure inchangée, respectant ainsi l’ambiance de style chalet réconfortant. Pour ses rénovations, la direction a fait appel à son alliée Line Boivin, designer des restaurants Archibald depuis les tous débuts. Madame Boivin et les Constructions Solam ont travaillé de pair, gardant en tête le facteur écoresponsable afin de recycler un grand pourcentage du bois et certains autres matériaux de l’ancien décor.

« Nous ne voulions pas simplement jeter et recommencer. Il était important de respecter ce qui a façonné l’ADN d’Archibald. Le premier restaurant a ouvert en 2005 avec un concept novateur. Le temps a filé à la vitesse de l’éclair et 17 ans plus tard, l’heure était venue de rénover. En modernisant le décor, nous voulions épater les clients et clientes, mais aussi leur assurer que l’ambiance, la nourriture et les spectacles n’ont pas changé et sont là pour rester », indique François Nolin, président fondateur d’Archibald.

Cette métamorphose met toujours en lumière les éléments de la forêt québécoise, tels que les grands pins, les lacs et les montagnes comme source d’inspiration. Pour voir la nature sous son plus beau jour, c’est au célèbre photographe animalier de Québec, Jean-Simon Bégin, qu’a été confié le renouvellement des images exposées en restaurant.

Le bar, toujours au centre de l’attention, est agrandi, permettant d’accueillir quelques convives de plus, mais également de servir davantage de bières Archibald. Rappelons qu’Archibald élabore encore des brassins au restaurant de Lac-Beauport.
L’innovation ne prend pas de pause même après ces rénovations. Au niveau des saveurs et des découvertes, ce laboratoire est l’occasion pour l’équipe de brasseurs de créer des bières qui se démarquent.

La clientèle est donc la bienvenue dès maintenant, pour s’offrir un bon moment de détente tout en profitant de l’été et pour redécouvrir le restaurant de Lac-Beauport qui représente le cœur d’Archibald.

Crédit photos: Pub photo, Claude Mathieu.

À propos d’Archibald Microbrasserie

Dès son ouverture en 2005, la première microbrasserie Archibald à Lac-Beauport est devenue un endroit des plus fréquenté, tant pour son ambiance et sa cuisine que pour ses bières brassées à Québec.
 
En 2009, la microbrasserie établit un premier centre d’enfûtage et d’encannage pour desservir le marché de la restauration et de la vente au détail. Elle devient la première microbrasserie québécoise à offrir ses bières en canettes de 473 ml.
 
En 2011, Archibald ouvre un deuxième restaurant à Sainte-Foy qui connaît un succès instantané. À l’été 2012, afin de répondre à la demande grandissante, une nouvelle brasserie d’une superficie de 15 000 pieds carrés ouvre ses portes à Val-Bélair.
 
En 2013 et 2014, Archibald ouvre deux autres restaurants, cette fois à l’Aéroport International Montréal-Trudeau et à Trois-Rivières.
 
En 2018 s’ajoute un nouveau restaurant à Blainville au cœur des SmartCentres avec une superficie de 8 500 pieds carrés.
 
En 2020, un troisième Archibald voit le jour dans la région de la Capitale nationale, et ce, au cœur du Quartier Petit-Champlain qui accueille plus de 3 millions de visiteurs chaque année.
 
Les bières Archibald sont maintenant disponibles dans quelques 6 000 points de vente partout au Québec.
 
Archibald compte 6 restaurants dans les villes de Québec, Trois-Rivières et Montréal, employant ainsi près de 600 personnes. 

LES RESTAURANTS

Archibald Lac-Beauport
1021, boulevard du Lac, Lac-Beauport
Archibald Duplessis
1240, autoroute Duplessis, Québec
Archibald Petit-Champlain
40, rue du Marché-Champlain, Québec
Archibald Montréal
Aéroport International Montréal-Trudeau, 975, boulevard Roméo-Vachon N, Dorval
Archibald Trois-Rivières
3965, rue Bellefeuille, Trois-Rivières
Archibald Blainville
1345, boulevard Michèle-Bohec, Blainville

Québec, le 2 mai 2022 – Avoir la capacité de rêver et de croire que tout est possible, voilà le moteur puissant qui fait avancer Aro à vitesse grand V. L’artiste, qui s’est bâtie au fil des années une feuille de route éblouissante, s’apprête à nous dévoiler ses nouvelles œuvres lors de l’exposition Introspection qui sera présentée du 5 au 8 mai prochain à la Galerie Aro de Stoneham. Le vernissage de cette sixième exposition solo en carrière se tiendra au même endroit le jeudi 5 mai de 17 h 30 à 21 h. Voilà une belle occasion de rencontrer l’artiste afin d’en savoir plus sur son impressionnant parcours

Aro a de quoi impressionner. D’abord, lorsqu’on la rencontre, son authenticité attachante nous désarme et nous donne le goût de la connaître davantage. Elle s’est illustrée sur les cinq continents depuis 2017, voyant ses œuvres être présentées ici au pays, mais également au Carrousel du Louvre à Paris, à la Saphira & Ventura Gallery de New York, à Miami, en Égypte et à Dubaï, en plus d’avoir eu l’insigne honneur d’offrir l’une de ses créations à Michelle Obama.


Fière du chemin parcouru, Aro est heureuse de présenter en mai ce qui a nourri sa création depuis la dernière année. « L’art définit notre personnalité et j’aime laisser l’inspiration m’envahir en me connectant avec mon cœur face à la beauté. Ce lien avec la peinture me permet de ressentir l’amour, la joie et l’immensité du monde. J’aime créer des œuvres pour me rappeler l’importance de s’arrêter et de s’émerveiller », explique Caroline Bergeron, alias Aro.

Aro fait son entrée dans la famille des artistes digitaux.

Avec Introspection,  Aro renoue avec l’utilisation du cercle, symbole qui représente l’infini, le mouvement et les possibilités. Les œuvres de cette nouvelle collection amènent les amateurs d’art abstrait et contemporain à se poser et prendre conscience de l’importance de s’accepter tel que l’on est avec nos parts d’ombre et de lumière. 

En plus de découvrir ces pièces uniques sur toile, Aro a été sélectionnée par l’équipe de galeristes new-yorkais pour faire passer certaines œuvres du physique au virtuel avec trois NFT actuellement présentés dans la grosse pomme.

« Je suis choyée de faire mon entrée sur ce marché spécialisé avec une équipe qui croit en moi comme artiste peintre. C’est dynamisant de constater que le regard des amateurs d’art digital pourra s’arrêter sur un Aro et découvrir une nouvelle source d’inspiration. Avec mes œuvres, je veux qu’on prenne conscience que le bonheur est simple et vient de nous ». Pour Aro, cette manière de voir la vie se prête autant à la création de NFT qu’à l’art physique.

« L’art vit lorsqu’il est vu. L’œuvre interpelle nos émotions les plus profondes, tel un voyage au cœur de l’âme. L’art abstrait est en fait une découverte de soi, une démarche d’introspection ».
-Aro

S’il vous plaît, veuillez confirmer votre présence à l’événement via les Relations Médias auprès de Isabelle Tremblay (isabelle@bambou.ca).

VERNISSAGE
Le jeudi 5 mai de 17 h 30 à 21 h
Galerie Aro située au 2682, boul. Talbot à Stoneham.

À PROPOS D’ARO

Caroline Bergeron est née en 1975. Son nom d’artiste est Aro (Authentique, Romantique, Originale). Diplômée en administration et marketing, elle fait également une mineure en gestion à HEC Montréal et poursuit à l’École d’Entrepreneurship de Beauce. Cest lors dun atelier de création en 2017 quelle renoue avec lart, après une carrière de propriétaire dans la restauration. Plusieurs éléments marquent son cheminement, notamment sa rencontre avec Michelle Obama, pour lui remettre en personne l’une de ses peintures. Dès son arrivée dans le monde de l’art, elle obtient rapidement des prix et des distinctions pour son travail, dont une médaille d’or reçue l’automne dernier à Paris.

DÉMARCHE ARTISTIQUE

Aro travaille ses œuvres en couches successives. Le dripping et le all-over au couteau se retrouvent dans son travail qui s’inscrit parfois à la croisée des chemins entre abstrait lyrique et abstrait géométrique. Aro a toujours utilisé l’instinct pur pour exprimer ses émotions. « Je puise à l’intérieur de moi et je partage mes réflexions, ce qui m’habite », explique celle qui se sent artistiquement proche de Pollock et de Riopelle. Chaque œuvre a son histoire, qu’elle écrit soigneusement au dos de la toile, comme si ces mots nous étaient personnellement dédiés.

À PROPOS DU NFT

Les trois lettres « NFT » [Non Fungible Token = Jeton Non Fongible] ont pris d’assaut le monde numérique et le monde de l’art depuis janvier 2021. Un phénomène qui intrigue vivement autant les galeristes, les musées, les investisseurs que les artistes. Certains estiment même que les NFT pourraient bien représenter l’avenir de l’art. Le NFT (appelé aussi Nifty par les connaisseurs) est un jeton numérique non fongible associé à un objet numérique, une image, un clip, un article de presse qui a la particularité de fonctionner comme un certificat d’authenticité numérique universel. (Source : Petit Guide des NFT pour l’Artiste)

-30-

Saint-Michel de Bellechasse, 30 mars 2022 –  Cet été, c’est le temps de se réunir et de sortir avec les amis, la famille, les collègues et de partager des moments agréables, drôles et réconfortants au Théâtre Beaumont-St-Michel. La période de prévente bat son plein jusqu’au 5 juin prochain. Profitez d’une sortie théâtre ou souper-théâtre en toute tranquillité d’esprit puisque le propriétaire s’est préoccupé de mettre en place toutes les mesures sanitaires appropriées. Il innove en apportant d’importantes améliorations au système de climatisation/ventilation de la salle de spectacle en quadruplant l’apport d’air neuf et par l’installation de lampes UV SANUVOX QUATTRO dans tous les conduits d’air éliminant ainsi 99,9% des moisissures, bactéries et virus présents dans le système. (En savoir plus)

Dès le 28 juin 2022, dans la pure tradition des Productions Beaumont-St-Michel, le théâtre présente la comédie Une heure de tranquillité de Florent Zeller adaptée et mise en scène par Reynald Robinson, directeur artistique du théâtre.

Le public aura le plaisir d’y retrouver une distribution de grand talent et appréciée de tous : Carl Béchard, Éric Cabana, Caroline Dardenne, Isabelle Drainville, Denis Marchand et Gabriel Simard. Ensemble, ils brûleront les planches du théâtre en incarnant des personnages rocambolesques et attachants dans leur quête de vérité, même au risque de bouleverser leurs vies et celle du personnage principal qui n’aspire qu’à une chose : UNE TOUTE PETITE HEURE DE TRANQUILLITÉ ! C’est donc un rendez-vous incontournable pour les amateurs de comédies jusqu’au 20 août 2022.

Nouveauté cet été, du 25 août au 3 septembre, le théâtre accueillera un second spectacle : Le curieux Destin d’Marcel. Après avoir effectué en 2021 plus d’une trentaine de représentations, Marcel Lebœuf ne plie pas bagage.

À la suite de cette première escale au Théâtre Beaumont-St-Michel, il enchaînera avec des représentations un peu partout au Québec. Natif de Lévis, Marcel Lebœuf, comédien, conférencier et improvisateur en a long à raconter sur les histoires étranges et cocasses qui se sont déroulées sur la Rive-Sud du fleuve tout comme dans sa propre vie d’ailleurs…  

L’expérience du Théâtre Beaumont-St-Michel

Vivez le plaisir d’assister à des spectacles qui réjouissent le cœur dans une salle confortable et climatisée. C’est aussi un site enchanteur et pittoresque à 5 minutes d’un des plus beaux villages du Québec. Cet été, sur la 132 Ouest, à 20 minutes des ponts de Québec, c’est au Théâtre Beaumont-St-Michel que le public pourra revivre des moments de joie indispensables au maintien de la santé. La période de prévente bat son plein jusqu’au 5 juin, profitez-en !

Pour de plus amples détails téléchargez le fichier PDF de la programmation ou visitez le site web via le www.theatrebeaumontstmichel.com pour consulter l’horaire de la billetterie.

 

Après deux ans d’absence, l’équipe du théâtre et ses partenaires aspirent à partager des moments mémorables avec le public ! 

À PROPOS DU THÉÂTRE BEAUMONT-ST-MICHEL

Le Théâtre Beaumont-St-Michel fait partie du paysage culturel de la grande région de Québec / Chaudière-Appalaches depuis 1975, ce qui fait de lui l’un des plus anciens théâtres d’été de la province toujours en activité. Chaque été, le Théâtre présente un spectacle de grande qualité, interprété par des acteurs de grand talent. C’est près de 25 000 spectateurs chaque année qui se rendent au Théâtre Beaumont-St-Michel et près de la moitié d’entre eux optent pour la formule souper-théâtre. Des réservations de groupe sont disponibles à prix très avantageux. C’est donc LE rendez-vous estival à ne pas manquer et à mettre à l’agenda dès maintenant. Soirée mémorable assurée, remplie de fous rires et de plaisir!  

– 30 –


Boivin EVolution, une entreprise québécoise, livrera enfin
le premier camion de collecte de déchets 100% électrique

Québec, le 07 mars 2022 – Boivin EVolution (BEV), entreprise québécoise ayant son siège social à Lévis est la première entreprise à offrir des bennes automatisées de collecte de matières résiduelles 100 % électrique.  En collaboration avec la compagnie de Camions Mack, l’entreprise annonce la sortie du premier camion de collecte 100 % électrique en Amérique du Nord. Le camion sera dévoilé au public et aux médias le 7 mars 2022 au Complexe Capitale Hélicoptère à Québec.

« Le châssis électrique LRe fabriqué par Mack Truck et la benne Boivin EVolution (BEV), constituent un important pas pour BEV, non seulement dans le domaine de la collecte de déchets, mais aussi d’un point de vue environnemental. Pour toute l’équipe de Boivin EVolution, réduire l’empreinte environnementale par une diminution de l’utilisation du carburant, par la diminution d’émissions de GES ou par l’élimination de déversements hydrauliques, sont non seulement des éléments qui demeurent toujours au haut de notre liste de priorités mais ils font partie intégrante de notre mission » nous précise avec fierté, Claude Boivin, Président de Boivin EVolution.

L’environnement et l’efficacité au cœur des priorités de BEV
Contrairement à une benne hydraulique qui requiert la puissance du moteur pour faire fonctionner le bras automatisé et pour la compaction, toutes les fonctions de la benne entièrement électrique de BEV ainsi que le châssis de Mack sont alimentées par une batterie donc engendre une économie de carburant de 100 %. Lorsque déposé sur un camion électrique le système ne consomme que 45-50 kWh pour une pleine journée de travail et le poids de l’ensemble est diminué de 3 000 à 4 000 livres. Cette grande valeur ajoutée permet d’augmenter de manière significative la charge légale pouvant être transportée. Au total il s’agit d’une réduction de 80 % des coûts d’énergie, de 60 % des coûts d’entretien et de 85 tonnes de gaz à effet de serre (GES) par camion par année.

Une empreinte importante dans l’industrie!

Après près de 5 ans de travail, de recherche et développement, d’analyse et de tests, toute l’équipe de BEV est particulièrement fière aujourd’hui de cette grande réalisation, rendue possible en partie grâce à plusieurs partenaires de confiance.

Selon M. Denis Boivin, Directeur développement des affaires, « ce n’est qu’une question de temps avant de voir le résultat de notre travail rayonner à l’international. Notre gamme de produits novateurs, qui se démarque de tous les autres produits sur le marché en étant les seuls et les premiers à fonctionner de façon 100 % électrique, vient combler un besoin et une demande très attendue. Les commandes reçues à ce jour sont synonymes pour nous de l’important déploiement à travers le monde qui attend Boivin EVolution sur le marché de la collecte de déchets ».

À PROPOS DE BOIVIN EVOLUTION : 

Avec plus de 40 ans d’expérience dans le domaine de la fabrication de produits novateurs de collecte de matières résiduelles, Claude Boivin, bien connu parmi les plus importants fabricants d’équipements en Amérique du Nord, reprend ses activités sous le nom de BOIVIN EVOLUTION INC. 

BEV est la suite logique à de nombreuses innovations apportées au domaine de la collecte de déchets et du recyclage par Claude Boivin et son équipe d’ingénieurs, au fil des ans. 

                                                                                                                   -30-

                            CALLITEE, une nouvelle associée de taille !

 
Québec, le 9 février 2022 – C’est avec excitation et fierté que Lucie Lebel, présidente en action de Bambou Communication Marketing annonce sa plus récente association d’affaires. Mme Lebel est maintenant actionnaire de 50% de l’entreprise québécoise Callitee aux côtés de Véronique Juneau, propriétaire et présidente de cette marque de vêtements et d’accessoires féminins éthiques et conçus localement. C’est donc à titre personnel que Lucie, bien connue du monde des affaires de Québec, ajoute cette nouvelle aventure à sa feuille de route déjà bien remplie.

Lucie Lebel, propriétaire et présidente de Bambou Communication depuis sa création en 2004 et de Mercure Communication acheté en 2014, accorde une grande importance à ses clients et aux relations qu’elle entretient avec chacun d’eux. Selon elle, toute bonne relation d’affaires et de travail devrait se faire dans la transparence, l’honnêteté, la passion et le plaisir, ce qui suit la visée de la compagnie québécoise Callitee. Lucie a d’abord été charmée par les produits de Callitee qu’elle porte fièrement.  L’envie d’explorer de nouveaux horizons a motivé l’union entre les deux entrepreneures qui partagent les mêmes valeurs et les mêmes intérêts. En devenant actionnaire de Callitee, Lucie Lebel compte mettre à profit l’expertise de Bambou Communication au service d’une entreprise florissante afin de la faire croître et connaître davantage. 

 

« Une entreprise de mode créative sur le web comme Callitee me motive à m’impliquer par son bel élan et son fort potentiel de croissance. Ce partenariat entre Véronique et moi, permettra de faire grandir l’entreprise déjà très tendance et passionnante. Un beau défi pour deux femmes ayant plusieurs points en commun et des idées plein la tête. » 

Callitee s’inscrit dans une mouvance d’achat local, éthique et responsable en adéquation avec une tendance vers une consommation plus sélective et plus durable. Le t-shirt comme produit phare a concrétisé ce désir de porter des vêtements permettant d’exprimer sa personnalité. Chez Callitee, la mode est un jeu où le vêtement prend la parole. Ainsi, différents messages, tantôt ludiques, tantôt plus affirmés, contribuent à donner un supplément de sens à ce que l’on porte. Ensemble, les deux nouvelles partenaires d’affaires souhaitent poursuivre dans cette lignée afin de perpétuer l’affirmation et l’expression de soi prônées par Callitee depuis sa création. 

« Depuis son premier souffle, Callitee se conjugue au féminin : d’abord avec ma mère et désormais avec une grande amie au parcours enviable. L’idée de proposer des produits de grande qualité, fabriqués ici par des gens passionnés, et qui correspondent à un style de vie exprimé en français, me stimule au plus haut point. Cette expérience de l’originalité, de l’éthique et du pratique reflète assurément un besoin grandissant auquel nous souhaitons répondre, » nous mentionne Véronique Juneau, actionnaire et Présidente de Callitee.

À PROPOS de CALLITEE

Callitee est une jeune entreprise québécoise née en octobre 2018 d’une initiative toute féminine, celle d’une mère et de sa fille, l’une artisane de longue date et l’autre littéraire de formation. La philosophie de Callitee s’est rapidement inscrite au cœur d’une affirmation de soi. La compagnie, qui prône la positivité, combine la passion des mots et un savoir-faire artistique afin de créer des produits uniques.

                                                                                                        -30-

Quebec, 19 décembre, 2021– C’est aujourd’hui que la grande famille d’Archibald Microbrasserie restaurants de Ste-Foy, Lac-Beauport et Petit Champlain offrait un peu de bonheur à près de 200 personnes démunies invitées à se joindre au dîner de Noël de la 8e édition de l’Archidon. L’événement se tenait cette année directement dans les installations de Lauberivière. Cette édition spéciale mise en place exceptionnellement cette année pour respecter toutes les règles de la Santé publique fût un succès sur toute la ligne et les initiatives liées à cet événement nous ont permis de remettre un chèque au montant de 10 000$. 

Dans les circonstances actuelles Lauberivière continue de fournir un service essentiel en offrant chaque jour entre 300 et 500 repas aux gens dans le besoin fréquentant leur établissement.  C’est donc sans risques supplémentaires et avec des mesures sécuritaires et sanitaires augmentées en plus de toutes celles déjà en place que l’Archidon pouvait enfin être de retour.   

Même si les conditions ne nous autorisaient pas de recevoir les personnalités publiques et médiatiques de Québec qui, habituellement, viennent porter mains fortes pour l’accueil des invités et le service, ceux-ci ont généreusement accepté de couvrir l’événement et de partager la bonne nouvelle. C’est cette participation et l’engagement de nos précieux collaborateurs qui reviennent année après année qui nous permettent de réaliser ce dîner et d’offrir aux personnes confrontées à la solitude et à l’indifférence un agréable moment.

« L’Archidon représente pour nous la symbolique parfaite du partage et de la bienveillance. Nous tentons d’offrir un peu de répit aux gens dans le besoin pendant cette période souvent plus difficile pour eux. Comme je le dis toujours c’est touchant de constater toute la solidarité des partenaires et des collaborateurs.  C’est aussi pour moi une incroyable fierté de voir l’implication de nos employés qui donnent de leur temps et cette année encore plus.  Je ne les remercierai jamais assez d’embarquer sans hésiter avec nous dans l’organisation et la réalisation de cette superbe journée », nous fait part avec émotions François Nolin, le président et fondateur d’Archibald Microbrasserie. 

Le repas traditionnel de Noël, pour cette 8e édition, a été concocté dans les cuisines des restaurants Archibald par ses 3 chefs respectifs pour être servi directement à Lauberivière. Encore une fois, pour ajouter festivités et joies aux fabuleux repas, les voix du Groupe Vocal Arpège et la musique de Denis Labrie accordéoniste nous offraient une ambiance parfaite pour parsemer ce moment de magie. 

Une inestimable collaboration des partenaires 

Un tel événement ne pourrait exister sans l’appui formidable des nombreux partenaires qui soutiennent la cause avec cœur. Archibald tient à remercier encore une fois tous ceux qui s’impliquent dans l’aventure année après année et tient spécialement à souligner l’implication incroyable de ses employés. 

Québec, le 9 novembre 2021 – Comme une véritable virtuose dans le merveilleux monde des arts, Cynthia Coulombe Begin a su faire sa place parmi les plus grands. L’artiste peintre présentera son exposition « Le Corps à Cœur » du 13 au 25 novembre prochain à la galerie Corno X Beauchamp de Montréal. Il s’agira de la toute première exposition solo d’une autre artiste que Corno depuis son décès en 2016, et elle y tiendra son vernissage le 13 novembre de 12 h à 17 h 30.

« C’est gros! Je me suis tellement longtemps fait comparer à cette artiste de renommée et ce sont mes œuvres qui seront sur ses murs! C’est symbolique, c’est un monument. Corno a marqué toute une génération d’artistes. Son nom est sur toutes les lèvres quand on parle d’art québécois, de portraits colorés, de sensualité et de textures. Exposer là, pour moi, c’est un cadeau, c’est un rêve, c’est un grand accomplissement! », s’exprime Cynthia Coulombe Begin.

 

Pour l’artiste à la personnalité joyeuse et tout autant audacieuse, c’est aussi le grand dévoilement de son projet sculptural unique, une première dans l’exploitation de son art. Créer et laisser parler sa créativité directement sur des impressions 3D de numérisations corporelles faites à partir de son propre corps.

Inspirée par le corps et l’expérience de l’humanité, CCB veut faire avancer l’art à un autre niveau. En se questionnant sur l’image que nous renvoie les réseaux sociaux et la beauté intemporelle, ses statuettes nous proposent un voyage dans un univers où l’esthétisme prend beaucoup trop de place et envahit notre quotidien.

Flirter avec l’acceptation de soi en tant que femme et artiste en laissant une réelle trace, un geste authentique par l’image pure du corps, le sien, qui fait partie de l’œuvre même. 

 

« Ma démarche créative porte sur l’interprétation métamorphique de notre identité intérieure face à notre image projetée. La notion de spectacle, la quête identitaire, le corps exposé dans un univers explosif reflète mon désir de mettre en scène toute la beauté et la vulnérabilité de notre existence dans une même image », nous précise l’artiste peintre.

Nommée et identifiée comme celle qui succède à Corno, il est primordial pour CCB de conserver ses propres instincts. Ses œuvres sont marquées par une gestuelle spontanée de couleurs vibrantes et empreintes de symbolisme et d’érotisme en utilisant des techniques variées au pinceau, à la spatule et à la bombe aérosol. Poursuivre le chemin des Maîtres, c’est aussi, pour la peintre, être à l’avant-garde et de son temps en mettant la technologie et tous les moyens qu’offre l’ère numérique au service de son art. 
On retrouve ses peintures sur les murs de plusieurs demeures de personnalités bien connues du milieu artistique québécois. 

La chanteuse et mannequin Clodelle, qui participe actuellement à l’émission « Occupation Double dans l’Ouest » sur les ondes de Noovo, se retrouve sur bon nombre de ses tableaux.

Nous avons eu la chance de voir ses visuels à la version québécoise de l’émission « La Voix 2019 » (portraits géants des quatre coachs) et avec la réalisation en direct d’une toile représentant Gino Chouinard à l’émission « Salut Bonjour ». 

À PROPOS DE CYNTHIA COULOMBE BEGIN
Née en 1984 et originaire de Saint-Isidore en Beauce CCB a grandi dans cette région de Québec et a obtenu un baccalauréat en arts plastiques en 2006 à l’Université Laval. L’artiste se sert de ses différentes formations artistiques enseignées par ses parents dès son jeune âge afin de développer son propre langage. Plus précisément la danse et les arts martiaux lui servent à développer sa personnalité et son esthétique liée au corps, qu’elle exploite dans sa pratique picturale. Sa carrière professionnelle débute en 2006 au Musée Marius Barbeau avec un premier solo, « Traces corporelles », reconstituant la morphologie humaine.

Depuis, elle cumule les expériences avec des expositions dans différentes galeries et entreprises privées. Cette dernière est également récipiendaire de nombreux prix et honneurs reliés à sa carrière, tout en ayant eu la chance de participer à divers événements collectifs à Miami, Montréal, Québec et les environs. Elle est présente cet automne à la Affordable Art Fair de New York et à Londres. CCB est représentée en exposition permanente par 9 galeries d’art au Québec, à Toronto et à Los Angeles. Elle a été publiée dans les médias tels que : Ici Radio Canada Télé, Magazin’Art, le magazine Sofadéco, le journal Le Soleil, Le Journal de Québec, le prestigieux blog torontois BlogTO et d’autres publications régionales imprimées et à la radio. 

CCB_Artiste06 - copie

L’inscription est obligatoire pour assister au vernissage 
 le 13 novembre de 12 h à 17 h 30.

Au 51 rue St-Paul Ouest à MONTRÉAL

Québec, le 6 avril 2021 – Andrea Gomez et Rachelle Séguin (M.Sc), ayant toutes les deux un bagage d’expérience de plusieurs années dans l’industrie des cosmétiques étaient découragées de constater la discrimination présente dans leur milieu. Les femmes plus âgées payent toujours plus pour leur crème que les plus jeunes; les produits pour hommes sont toujours moins dispendieux que ceux pour femmes. De plus, elles ont réalisé que les gens gaspillent entre 50 et 300 000$ en cosmétique au cours de leur vie, car ils n’arrivent pas à trouver le produit qui convient à leur peau et à leurs goûts. C’est pour se confronter à cette discrimination et pour réduire le gaspillage en cosmétique qu’elles ont fondé Omy Laboratoires.

Omy Laboratoires est la première entreprise canadienne à se spécialiser en dermocosmétiques personnalisables. Une entreprise qui offre des crèmes et sérums et qui adapte le produit à plusieurs problématiques simultanées, à un prix unique. Elles vont même jusqu’à permettre de sélectionner l’odeur et la texture des produits. Leurs produits personnalisés sont 100% végans et faits dans leur laboratoire de Québec par leur équipe de scientifiques. Elles se sont démarquées avec l’intelligence artificielle, SkinIA, développée en collaboration avec des dermatologues. SkinIA effectue une analyse de peau à l’aide d’un »selfie » et de quelques questions. Cette technologie leur permet de déterminer la combinaison idéale pour chaque peau parmi plus de 4000 formules.

L’entreprise spécialisée dans les produits de soins de la peau personnalisés peut désormais employer une trentaine de personnes grâce à ce procédé. Rachelle Séguin et Andréa Gomez incarnent le secret du succès grandissant que connaît maintenant Omy Laboratoires.

L’impressionnante popularité de leurs produits est liée à leur qualité, mais aussi la méticulosité mise en place par ce duo de femmes d’affaires déterminées. Leur mission : connaître les besoins et les goûts de chaque personne pour leur offrir des soins de peau sur mesure, et ce tout au long de leur vie. Elles savent que la peau change, avec les saisons, les grossesses, le stress, et s’assurent d’effectuer un suivi permettant de toujours avoir le produit adapté. L’énergie déployée pour atteindre l’excellence des formules personnalisées permet au projet de connaître une croissance remarquable de 500% en un an.

Rachelle Séguin, originaire de Pincourt, dans l’ouest de l’île de Montréal, avait déjà imaginé une gamme de produits de beauté dans un projet scolaire à l’âge de 16 ans. Aujourd’hui Madame Séguin, qui détient une maîtrise en sciences pharmaceutiques où elle a étudié le psoriasis et les maladies cutanées, et effectué ses études en chimie cosméceutique, est présidente d’Omy Laboratoires.

Andréa Gomez, cofondatrice et directrice générale d’Omy Laboratoires, à été couronnée gagnante au Gala des Grands Prix de la relève d’affaires 2021 du regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec dans la catégorie des Entrepreneur(e)s issu(e)s de la diversité.  Cette catégorie vise à souligner l’importance des entrepreneurs ethnoculturels québécois au parcours inspirant et ayant réussi à s’affirmer avec brio dans leur domaine d’activité. Elle est aussi finaliste pour le concours de pitch de la coupe des startups organisée par le même regroupement.

En plus d’avoir été sélectionnées par Femmessor parmi les 100 femmes qui changent le monde en 2020 et 2021 grâce à leur incroyable ténacité et un travail acharné, les deux associées cumulent une impressionnante liste de grands prix et de reconnaissances.
Rappelons que l’équipe a été récipiendaire de la bourse d’honneur du ministère de l’Économie et de l’Innovation du Québec, la finale régionale de la coupe des startups 2021 et la personnalité inspirante de la Faculté des sciences et de génie de l’Université Laval en 2020.

 

Soulignons quelques faits marquants dans la jeune histoire    d’ Omy Laboratoires. L’entreprise québécoise a été fondée en janvier 2018 et les ventes ont démarré en mai 2019. Depuis près d’un an, l’intérêt des clients n’a jamais cessé de croître. Très populaire, la plateforme en ligne représente la majorité des achats. Andréa est enthousiaste face à l’avenir, en nous assurant que tout est en place et qu’aucun effort ne sera négligé pour atteindre les objectifs.

«Nous gardons en tête de liste l’importance de s’investir dans notre communauté. Chez Omy Laboratoires, nous poursuivons notre engagement à réduire notre empreinte écologique. Cet effort est important et nous permet d’entrevoir l’avenir en innovant pour développer de nouveaux produits exclusifs, testés sous contrôle dermatologique, végans et respectueux de l’environnement», complète Rachelle. Omy Laboratoires vient d’ailleurs de lancer son tout nouveau lait nettoyant pour peau sensible dans un contenant recyclable fait à 100% de canne à sucre.

L’équipe vise un chiffre d’affaires de 5 millions de dollars pour célébrer sa troisième année, soit le double de l’année précédente.

À propos d’OMY Laboratoires
Omy Laboratoires est née de la volonté d’Andrea Gomez et de Rachelle Séguin de mettre au point des produits sur mesure pour tous les types de peau à prix égal. Leur solution permet d’avoir toujours la formule idéale et  la faire évoluer tout au long de notre vie et des saisons. Elles se démarquent par leur service à la clientèle hors pair qui accompagne la personnalisation des produits. Le marché actuel n’étant pas assez adapté pour répondre aux besoins des personnes ayant simultanément plusieurs problèmes cutanés, elles ont créé Omy Laboratoires, la première entreprise canadienne à s’être spécialisée en dermocosmétiques personnalisables. Omy aspire à devenir le leader mondial dans les soins cosmétiques sur mesure, en misant sur une gestion locale, axée sur la proximité, la confiance et l’excellence de ses produits.

-30-

Québec, le 19 février 2021 – Pour donner suite à l’annonce du gouvernement du Québec permettant la réouverture des cinémas en zone rouge, nous sommes heureux de confirmer que les cinéphiles de Québec pourront à nouveau avoir accès à nos deux complexes de cinéma situés l’un à Loretteville et l’autre à Place Ste-Foy dès le 26 février 2021.


L’horaire de nos cinémas sera disponible dès le mercredi 24 février 2021, de même que l’achat de billets par Internet.

En collaboration avec le Festival de cinéma en famille de Québec, les cinémas Le Clap sont également fiers d’offrir une programmation de films pour les familles disponibles dans nos deux cinémas et en visionnement virtuel pendant la relâche scolaire.

Bien que les contraintes imposées à nos établissements par le gouvernement du Québec lors de la réouverture en zone rouge auront comme conséquence des pertes financières importantes, nous croyons que d’offrir à la population une expérience de divertissement unique et irremplaçable sera très bien accueillie.

La direction des cinémas Le Clap tient toutefois à préciser qu’elle n’a fait aucune demande et par le fait même n’a obtenu aucune aide financière en lien avec les nouvelles contraintes qui nous sont imposées nous empêchant d’opérer pleinement nos commerces.

Les consignes que nous devrons appliquer dans nos cinémas en zone rouge sont les suivantes :

• Le port du masque de procédure (masque en papier) pour les personnes âgées de 10 ans et plus. Le port du masque est obligatoire pour toute la durée de la visite dans nos établissements, incluant la période de visionnement du film en salle;

• La fermeture au public à partir de 19h30 afin de permettre à nos clients de respecter le couvre-feu de 20h à 5h;

• L’interdiction de consommer tout breuvage ou toute nourriture à l’intérieur de nos cinémas;

• La distanciation en salle, en laissant deux fauteuils libres entre chaque groupe en provenance d’adresses différentes.

Veuillez prendre note que des masques de procédure seront disponibles à l’entrée des cinémas, pour une contribution de 0,25$ ou plus au profit d’Opération Enfants Soleil, l’organisme que les cinémas Le Clap ainsi que le Festival de cinéma en famille de Québec appuient depuis plusieurs années.

Nous avons donc très hâte de vous accueillir à nouveau dans nos salles de cinéma et nous espérons vous offrir la meilleure expérience de visionnement possible dans le respect des consignes de la santé publique. BON CINÉMA!

La direction des cinémas Le Clap

-30-

UN NOUVEL ENTREPÔT POUR ATTEINDRE L’EXCELLENCE OPÉRATIONNELLE

Québec Le 2 décembre 2020 –   Les Emballages L. Boucher Inc., spécialistes de la distribution de produits d’emballage, d’hygiène et d’entretien, finalise la construction d’un tout nouvel entrepôt sur la rue Watt dans le parc Colbert. Un investissement total de 15 millions de dollars pour son immeuble et ses composantes à la fine pointe de la technologie

L’entreprise mise sur ce nouveau centre de distribution de 85 000 pi2 pour atteindre l’excellence opérationnelle, implanter une culture d’entreprise optimisée et offrir une toute nouvelle expérience client. Compte tenu que sa clientèle provient  principalement du monde de la restauration, des traiteurs, de l’alimentation, de la santé et de l’éducation, elle espère aussi se positionner comme levier profitable à la reprise des opérations normales de ses clients

CLIQUEZ SUR L’IMAGE POUR VOIR EN VIDÉO

Pour Alexandre Bouchard, issu de la troisième génération des dirigeants de l’entreprise familiale, il est important de poursuivre la vision des fondateurs et de conserver les valeurs humaines qui font la fierté de l’organisation.  Il place également l’écoresponsabilité au cœur de ses préoccupations. Afin de symboliser cet engagement, un véritable arbre a été positionné au centre de l’atrium du nouvel entrepôt. Une salle multifonction est également prévue pour partager connaissances et informations de l’industrie, dont les efforts mis par l’entreprise pour réduire son empreinte écologique.

Cet important projet de croissance étant en préparation depuis plusieurs mois, il apparaissait prioritaire pour l’entreprise de poursuivre sa réalisation malgré la situation actuelle et de mettre tous les efforts nécessaires afin d’être prêt pour ce qui suivra. Le désir d’être présent et en mesure d’aider d’une façon réfléchie et productive sa clientèle représente un élément de motivation supplémentaire.

Pendant cette période de crise et de pandémie, l’entreprise a fait des sacrifices significatifs pour conserver tous les emplois et la totalité de ses opérations en fonction. Elle s’est aussi assurée de demeurer disponible en tout temps pour sa clientèle et d’assouplir sa structure administrative afin de prêter main-forte à ceux touchés par la situation.

« Nous avons travaillé et travaillons fort à l’approvisionnement afin de poursuivre nos services et de répondre à la demande en fournissant les produits d’hygiène essentiels au système de santé et à la population. Maintenant, il faut faire les choses autrement pour remettre notre économie sur les rails mais il faut aussi les faire d’une meilleure façon. On voit l’expérience que fera vivre notre nouveau centre comme notre manière de grandir et de devenir un citoyen corporatif engagé. C’est le juste retour d’une fidélité qui dure depuis plus de 56 ans tant de la part de nos employés que de nos clients » explique Alexandre Bouchard, Directeur général de l’entreprise.

À propos des Emballages L. Boucher Inc.
Les Emballages L. Boucher Inc. est entreprise familiale 100% québécoise spécialisée dans la distribution de produits d’emballage, d’hygiène et d’entretien depuis plus de 55 ans. Maintenant à sa troisième génération de dirigeants, c’est plus de 70 employés, plus de 5 000 produits et 15 camions en déplacement chaque jour pour couvrir tout l’est du Québec. Les Emballages L. Boucher Inc. est aussi un fier membre fondateur du regroupement BALPEX, un groupe d’achats collectifs sans but lucratif au service des distributeurs indépendants canadiens. 

-30-

Archivé par mois